Crédit photo : @prettyh0me

C’est autant une tendance forte qu’une vraie nécessité pour l’avenir de notre planète : changer progressivement nos façons de faire, et de consommer.

Après mes petits conseils pour un pique-nique zéro déchet, et ceux pour voyager green, je vous propose aujourd’hui 5 astuces pour se lancer dans le vrac en cuisine.

  1. Commencez par trouver où vous allez faire vos courses : AMAP, La ruche qui dit oui, marché, petit producteur, épicerie de vrac, rayon vrac du supermarché le plus proche de chez vous, petits commerçants, cueillette, magasin bio, magasins en ligne comme La fourche, Aurore Market ou Kazidomi
  2. Créez votre kit à vrac, en réutilisant en priorité ce que vous avez déjà à la maison : sac à pain, filet, boites de conversation, bocaux, pots de confiture, panier, bouteilles (pour les huiles notamment), tote bag…Si vous n’avez pas assez de bocaux, vous pouvez en acheter neufs en grande surface, ou chez Boboco (qui a un choix vraiment large et très sympa !), mais également en chiner dans les vide-greniers, sur les sites de petites annonces, ou encore chez Emmaüs. N’hésitez pas à solliciter également vos proches qui ne les gardent pas. Complétez avec des sacs à vrac que vous pouvez confectionner vous-même ou commander tout prêts, des plus simples aux plus jolis pour les fruits & légumes par exemple. De même pour le bee’s wrap qui pourra être utile pour le fromage notamment. Voici un kit & son tuto si vous préférez le fabriquer vous-même. Rangez votre kit dans le coffre de votre voiture afin de l’avoir toujours à portée de main.
  3. Trouvez ou fabriquez de jolies étiquettes : on en trouve des gratuites par ici, des payantes vraiment raffinées par là, mais vous pouvez aussi opter pour le marqueur, ou l’étiqueteuse.
  4. Organisez-vous : Faites vos menus pour la semaine, et la liste de courses associée afin de n’acheter que ce dont vous avez besoin, ainsi qu’un peu de réserve, pour limiter vos sauts de puce tout en gaspillant moins. Et choisissez un créneau dans votre emploi du temps de la semaine pour optimiser votre temps, et vos trajets.
  5. Commencez en douceur. Soyez bienveillante envers vous-même. C’est un changement important dans la façon de vous organiser, de consommer, d’acheter, il y aura forcément des ratés, et vous aurez probablement besoin de temps pour vous habituer à votre nouvelle organisation, mais ça viendra ! Si vous souhaitez prendre votre viande, votre poisson, et votre fromage en grande surface, il ne sera pas forcément facile d’oser demander au départ. Mais le premier pas est le plus difficile, et vous verrez que, s’ils ne connaissent pas toujours ce fonctionnement, la plupart trouveront ça très chouette, et seront ravis de servir votre morceau de Saint-Nectaire dans votre boite. Et si certains sont ronchons, ce n’est pas grave, les prochains seront sans doute plus ouverts et bienveillants.

Et vous, dites-nous ! Quelles sont vos astuces pour faire vos courses en vrac ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici