On se lance dans le batchcooking !

0

C’est l’astuce tendance du moment : le batchcooking !

Dans cet article, je vous explique ce que c’est, et je vous accompagne pas à pas pour vous lancer ! Vous êtes prêtes ? C’est parti ! 

Le batchcooking, qu’est ce que c’est ?

C’est une façon de s’organiser très astucieuse qui consiste à préparer ses repas à l’avance, pour la semaine. On y consacre une plage de 2h00 ou 2h30, généralement le dimanche, pour être tranquille le soir en rentrant du travail, car il ne reste plus qu’à réchauffer les petits plats, ou assembler les ingrédients qui les composent.

Elle peut paraître fastidieuse, et, soyons honnête, elle l’est dans les premiers temps, car il faut prendre ses marques, et changer ses habitudes, mais, une fois que vous serez rodée, elle va vous changer la vie !

Quels sont ses avantages ?

Ils sont nombreux, en voici les principaux :

  1. Un gain de temps important

Pour tout un tas de raisons, mais la principale est que l’on va beaucoup plus vite lorsqu’on groupe nos tâches, quelles qu’elles soient. Ainsi, une fois que vous êtes lancée à couper vos poireaux pour demain, vous ne passerez pas beaucoup plus de temps à couper les pommes de terre pour après-demain juste après. Là où vous auriez dû laver votre planche de travail, votre épluche-légume, votre couteau, votre plan de travail, et vos mains, plusieurs fois, là vous n’aurez qu’à les rincer entre les deux, et c’est tout. Ces petites minutes grapillées par-ci, par-là, font que vous consacrerez moins de temps à cuisiner en une fois, qu’en plusieurs.

Finies aussi les 5 minutes passées chaque soir devant votre frigo à vous demander ce que vous allez bien pouvoir faire à manger, et les éventuels sauts de puce au supermarché, tout est prêt !

2. Des repas plus sains, et plus variés

Parce que, lorsqu’il n’y a plus qu’à réchauffer le dîner, on est beaucoup moins tentée de faire des pâtes au fromage, ou de sortir chercher un plat à emporter.

Dans mon goodie « Comment faire mes menus de la semaine en moins de 30 minutes? », je vous souffle notamment mon astuce pour ne jamais être à court d’inspiration. (vous pouvez le télécharger gratuitement par ici.)

3. Un gain de sérénité

Libérée de ce casse-tête, et de la préparation du dîner, c’est un poids en moins dans votre charge mentale, et un quotidien plus serein. ♥

4. Un budget courses moins important

Comme vous aurez acheté tout ce dont vous aurez besoin pour la semaine, vous allez faire des économies. En effet, les sauts de puce au magasin, tout comme l’achat de plats préparés, ou à emporter, font vite grimper la note. En ayant pris le temps de faire vos menus, vous aurez choisi des produits de saison, qui sont à la fois plus savoureux, et moins coûteux.

Par où commencer ?

Avant de vous lancer

1. Faites le point sur les boites & bocaux disponibles pour conserver vos ingrédients & vos petits plats.

Au besoin, complétez de sorte à en avoir de toutes tailles. (Celles en verre & bambou d’Ikéa sont très bien, et abordables). Gardez les bocaux de compotes, et les pots de confiture. Vous trouverez également des bocaux type Le Parfait en très bon état chez Emmaüs, ou dans les vide-greniers. Et, n’hésitez pas à investir dans des sachets de conservation en silicone pour remplacer les Ziploc. Je les aime beaucoup pour congeler une sauce, ou des fruits pour mes smoothies car ils se faufilent partout, contrairement aux boites. Pour les ingrédients qui s’y prêtent, c’est un accessoire très pratique pour optimiser le rangement du frigo, ou du congélateur !

2. Si vous en avez la possibilité, équipez-vous.

Certains articles font gagner un temps précieux, et changent la vie, comme le cuit-vapeur qui maintient au chaud, ou le blender chauffant qui prépare la soupe pendant que vous donnez le bain. Il sont abordables, mais ont des fonctions vraiment intéressantes, dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer.

3. Faites l’inventaire de vos placards, votre congélateur & votre frigo, pour avoir une idée précise de ce que vous avez en stock.

Ma petite astuce pour ne pas oublier de décongeler ma viande, mon poisson, ou un petit plat maison ? Je programme un rappel mail + notification sur Google Calendar. MA-GI-QUE

4. Créez votre base d’idées

Composée d’une vingtaine de plats rapides & d’autant de recettes que vous appréciez, pour ne plus avoir qu’à piocher si vous êtes pressée, et/ou à court d’inspiration lorsque vous planifierez vos repas.

5. Choisissez un créneau pratique pour vous, et votre tribu

Tant qu’à faire, faites-les participer : Votre amoureux peut couper les pommes de terre, pendant que vous faites la pâte à tarte par exemple, et que vos petits lavent les légumes dans une bassine à leur hauteur.

C’est parti pour votre première séance !

1. Faites vos menus pour la semaine

En sachant que vous pouvez prévoir pour votre séance de

  • Cuire une, ou deux, protéines animales, ou végétales
  • Cuire un, ou deux, féculents, et/ou légumineuses
  • Préparer des fruits, et légumes : laver une salade & préparer sa vinaigrette, peler & couper des crudités, peler & couper des fruits pour les smoothies du matin, ou du goûter, faire rôtir des légumes de saison qui serviront pour moitié d’accompagnement à des œufs au plats par exemple, et qui, pour l’autre moitié, iront dans une quiche…
  • Préparer deux petits plats
  • Préparer un goûter

Vous pouvez tout à fait choisir de préparer seulement vos ingrédients, plutôt que des recettes, si vous n’avez pas envie de consacrer trop de temps au batchcooking. Vous gagnerez déjà beaucoup de temps en semaine.

Pour ma part, je trouve que la texture, et parfois le goût, sont altérés au-delà de 3 jours, je fais donc une séance d’environ 1h30 le dimanche, et une petite de 20-30 minutes le mercredi soir.

Optimisez les ingrédients : par exemple, prenez une botte de carottes. Coupez-les en julienne. Réservez la moitié pour vos nouilles sautées à l’asiatique, et recoupez l’autre moitié en dés pour votre sauce à la bolognaise. Prévoyez un poulet rôti le dimanche midi, et des bouchées à la reine, ou un gratin de pâtes avec ses restes un soir.

Laissez aussi de la place pour un repas plus amusant comme un apéro dinatoire devant un Disney le mardi soir, le rituel de la pizza le samedi soir, ou du brunch le dimanche midi. Et planifiez une soirée pour finir les restes.

Enfin, si vous avez un bébé, partez des ingrédients de base de votre plat pour préparer les siens. Par exemple, gardez une partie des brocolis cuits à la vapeur pour votre tarte, et mixez-les pour en faire une purée. Congelez-la dans des bacs à glaçons afin de ne plus avoir qu’à lui sortir son repas le moment venu.

2. Préparez votre liste de courses

Lorsque vos menus sont prêts, préparez votre billet de courses afin de ne rien oublier, et ainsi gagner en temps, et en sérénité.

3. Lisez bien les recettes

Avant de commencer, lisez bien toutes les recettes que vous allez préparer, et réfléchissez à la meilleure façon d’optimiser votre temps. Lancez la cuisson de ce qui est le plus long en premier, par exemple.

Pour vous aider, vous pouvez opter pour un livre spécialisé, ou pour mon atelier « 3 mois pour simplifier mes repas » qui contient 6 mois de menus clés en main, que vous pouvez réaliser en suivant simplement la recette, ou en suivant la fiche qui vous accompagne, étape par étape, pour cuisiner le menu de la semaine lors d’une séance le dimanche, et un mini séance le mercredi (ou le jour de votre choix).

4. Organisez l’espace

Dégagez, et lavez votre plan de travail, sortez tous les ingrédients, ainsi que les boites de conservation dont vous allez avoir besoin, préparez un évier rempli d’eau chaude, et d’un peu de produit vaisselle, sortez un torchon propre, mettez votre plus joli tablier, sortez votre smartphone pour utiliser son minuteur à chaque cuisson, et lancez votre playlist préférée !

Pendant votre séance, rangez les ingrédients, et lavez la vaisselle au fur, et à mesure. Ce sera beaucoup plus confortable & agréable, et bien moins démoralisant à la fin ! Vous gagnerez également du temps à ne pas chercher où est la cuillère en bois (ah, trouvée ! pleine de béchamel collée cachée sous le torchon).

5. Doublez les quantités

N’hésitez pas à doubler la quantité de légumes indiqués dans une recette pour les congeler crus, ou les cuire en même temps que ceux de la recette, pour accompagner du jambon, des oeufs, ou des féculents lors d’un prochain repas.

Cela marche aussi pour d’autres produits, comme des blancs de poulet qui, une fois grillés, pourront être servis dans une salade composée un midi, et des quesadillas un soir. Et, bien sûr, doublez certaines recettes qui se conservent à merveille au congélateur pour avoir une pâte à tarte, ou un petit plat de secours maison sous la main.

Vous ne savez jamais quoi faire à manger ?

Couverture menus Automne_Hiver

Chaque soir, c’est le même casse-tête lorsque l’heure du dîner approche : « On mange quoi ce soir ? ». Mon atelier en ligne « 3 mois pour simplifier mes repas ! » va vous libérer grâce à ses nombreuses astuces, et ses 6 mois de menus tout prêts. Vous pouvez choisir de piocher une recette par ci, par là, et ainsi composer votre propre menu… ou suivre les semaines clés en main, en vous laissant guider par la fiche batchcooking qui vous accompagne, étape par étape.

Découvrez-le par ici ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom